Réussir le permis moto

Cela demande une bonne maîtrise technique du demi-tour à basse vitesse, un point important dans la conduite moto. Et on se place dans la voie centrale pour tourner à gauche ou faire demi-tour. Cette dispense concerne uniquement les candidats qui se sont inscrits aux permis moto A1 et A2, dont le dossier a été validé par l’ANTS avant le 1er mars 2020, et qui ont obtenu leur ETG dans les 5 ans précédant cette inscription.

Cette dispense était valable jusqu’au 31 août 2020, mais en raison de la crise sanitaire qu’a traversé la France, elle a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2020. Cela veut dire qu’au 1er janvier 2021, quelle que soit la date d’inscription au permis de conduire, tous les candidats qui n’ont pas validé l’épreuve pratique hors circulation devront passer l’ETM. Ceux qui sont inscrits avant le 1er mars 2020, mais n’ont pas validé l’ETG ou ne disposent pas de dispense ETG, devront eux passer l’ETM.

Le permis AM est obligatoire pour conduire un scooter de 50 cm³ et moins, à partir de l’âge de 14 ans. Au feu rouge, il est fortement déconseillé de remonter la file par la droite. En moto comme en voiture, on roule toujours à droite. Un nouveau code appelé Épreuve théorique de moto (ETM) remplace depuis le 1er mars 2020 les questions orales spéciales motos, posées lors de l’examen des “épreuves plateaux”. Avec la réforme de 2020, c’est donc la première fois depuis 40 ans que l’architecture de l’examen est modifiée ! Il est plus simple, tout en gardant les mêmes fondamentaux techniques. Le nouveau parcours lent est bien plus court, moins fatigant. C’est plus facile à gérer pour des candidats très stressés qui étaient déstabilisés par le face-à-face avec l’inspecteur ou qui avaient du mal à se remettre du stress des parcours pratiques alors qu’ils connaissaient bien leurs fiches.