Répression Du Stationnement

Le stationnement en voirie à Paris 20 ! Il y a presque autant de règles que de communes : certaines ont choisi de supprimer totalement la gratuité du stationnement mise en place au début du confinement, d’autres ont décidé de la poursuivre uniquement pour les résidents, et d’autres encore poursuivent la gratuité pour tous. Pour les résidents, la gratuité a été prolongée au 2 juin. Concernant les résidents, bénéficieront toujours de la gratuité, mais jusqu’au 2 juin seulement. Pour les automobilistes résidents, le tarif de stationnement facturé s’élève à 1,50 euro la journée et à 9 euros la semaine. L’achat d’une carte de stationnement octroie juste des prix et droits supplémentaires comme cité précédemment. L’obtention de votre carte de stationnement résident peut prendre 10 à 15 jours. Vos données sont confidentielles et protégées, avec un rapport détaillé de vos différentes séances de stationnement à la fin du mois. Contrairement aux années précédentes, le stationnement à Paris sera désormais payant durant le mois d’août d’après la décision prise par la mairie. C’est ainsi que sont baptisées les quatre places de parkings que la mairie de Paris a décidé de transformer en petite aire pour passants.

Une règle de base lorsque vous cherchez un espace de stationnement, c’est de vous poser la question : est-ce que je garerais ma voiture ici ?

Par contre, il est interdit de stationner une voiture sur le même emplacement pendant plus de sept jours consécutifs. Si vous souhaitez vous y rendre en voiture, réserver votre parking Arc de Triomphe à l’avance pour éviter de tourner pendant des heures à la recherche d’une place de stationnement. Du 1er août au 31 août, le stationnement est gratuit à Paris mais sur certaines places bien dédiées à cela. Actuellement, la 3e heure de stationnement coûte 10,00 €/ heure dans le centre de Paris ! Le tarif de celui de la zone de stationnement « visiteur » correspondant à 4 € de l’heure dans les quartiers ou zones au centre de Paris, et 2,40 € de l’heure dans les quartiers ou zones périphériques. Devant cette situation, de nombreux parisiens ont choisi la solution de « facilité » en louant à l’année un emplacement dans un parking souterrain appartenant à des sociétés privées ou en décidant de se rendre directement dans un de ses parkings à l’occasion de leur venue à Paris. Lors des journées de forte pollution, la Mairie de Paris recommande de laisser sa voiture au parking et on préfère les transports en commun, les véhicules électriques ou encore le vélo pour circuler dans la capitale !