L’examen Du Permis Moto – La Circulation

Pour pouvoir conduire des motos plus puissantes, il faut être titulaire du permis A2 depuis au moins 2 ans et passer une formation. Ces modules consistent en l’apprentissage des principes de circulation en ville et sur route, la lecture et l’utilisation de la signalisation routière, la maîtrise du véhicule en circulation (30 minutes pour le Code de la route et 3 heures minimum pour la formation à la conduite en situation réelle).

L’autonomie et la conscience du risque (soit l’aptitude à analyser et réagir efficacement à une situation et la capacité de conduire de façon sûre et autonome). Ainsi, cette manœuvre incite le conducteur à porter son regard le plus loin possible pour anticiper une situation. On entend par là sa faculté à voir le plus loin possible pour ainsi bien anticiper les événements. Sinon, vous pouvez bien sûr vous inscrire dans une école de conduite traditionnelle après avoir passé le code sur internet. Le titulaire du permis B ayant passé l’ETG depuis moins de 5 ans et qui souhaite passer son permis moto doit donc désormais passer à nouveau un examen théorique : le Code moto. Mais le candidat peut aussi s’inscrire lui-même à l’examen et passer l’épreuve du Code en candidat libre.

Pour piloter une moto, le candidat doit être conscient de certains dangers mortels. Autre nouveauté concernant cette épreuve : lors du parcours lent, le candidat aura le droit de poser deux fois le pied à terre, contre une seule fois actuellement. Avec la réforme du permis moto, cette épreuve va durer 10 minutes de plus passant à 40 minutes (contre 30 minutes auparavant). L’épreuve hors circulation, communément appelée « plateau », sera une épreuve pratique. Alors qu’elle n’était pas encadrée jusque là, depuis le 1er février 2016, cette pratique est autorisée de manière expérimentale dans 11 départements français. Si le candidat échoue plus de 5 fois à l’épreuve pratique pendant ce délai, il doit à nouveau passer le Code moto. Les examinateurs évaluent l’aptitude du candidat à négocier la trajectoire de sécurité. Il existe du matériel supplémentaire, conçu pour optimiser la sécurité du motard. Si le motard se déporte, le risque de collision frontale est décuplé. Pour l’apprenti motard qui souhaiterait également obtenir le permis voiture, il lui sera dorénavant nécessaire de passer les deux codes. Le chronomètre est déclenché lors du passage de la roue arrière entre les deux premiers cônes orange et stoppé quand la roue arrière passe entre les deux cônes oranges suivants.